Virtually Important Person

Tout le monde rêve d'être une idole virtuelle, de nos jours~ Serez-vous la prochaine!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
Messages : 102
Followers : 377
Date d'inscription : 06/08/2018
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Hongdae (홍대)
Emploi/études : Serveur dans un café, Photoshoppeur sur Twitter


MessageSujet: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Mar 7 Aoû - 4:45


Choi Ki-Ha
Feat, Kim Ki Bum (Key - SHINee)
sharp words like knives there were cutting him down

Informations

Nom : Choi
Prénom : Ki-Ha
Surnom : Yuki, Chao, Kiki, Bunny ou oddki son pseudonyme sur ses réseaux sociaux
Âge et date de naissance : 22 ans, 15 Novembre
Lieu de naissance : à Daegu
Etudes, métiers : Ce n'est pas réellement un métier puisqu'il ne vit pas de ça mais il Photoshop des photos sous demandes sauf qu'il détourne les demandes en quelque chose d'hilarant ou pas. Mais pour gagner sa vie, il travaille dans un magasin de vêtements.
Statut civil : Bien trop brisé pour être en couple à l'actuel.
Orientation sexuelle : Philophobe depuis ses vingt ans, sinon il est/était pansexuel
Célébrité sur l'avatar : Kim Ki Bum (Key - SHINee)
Signe(s) distinctif(s) : Sa cicatrice sur le bout de son sourcil droit ou ses cheveux pailleux à cause de ses nombreuses décolorations et teintures.
Groupe : Twitter

Anecdotes :
1 - Ses parents n’ont jamais accepté le fait qu’il n’aimait pas que les filles, ils ont même jamais accepté son ex petit ami.
2 - Il avait perdu son chien lorsqu’il était enfant, en parler aujourd’hui lui fait toujours mal au coeur.
3 - Après une mauvaise expérience avec son ex petit ami, Ki-Ha a développé une phobie de l’amour.
4 - Souvent il était témoin de moqueries envers d’autres étudiants de l’Université. Ki-Ha n’avait jamais demandé à son ex de se stopper, encore aujourd’hui il ne sait pas pourquoi il ne lui a jamais demandé.
5 - Il a quitté l’Université après cette dite mauvaise expérience.
6 - À cause de son orientation sexuelle, Ki-Ha est en mauvais terme avec ses parents. Il a beau vouloir leur parler ces derniers ne cessent de l’envoyer dans les ronces.
7 - Ki-Ha a une peur bleue des sensations fortes, il panique quand une voiture accélère et quand il monte dans une attraction il se tient avec son camarade et cache son visage tout le long pour éviter de faire un malaise ou alors de crier comme une petite fillette.
8 - Il va souvent voir son meilleur ami danser dans son club de danse, cependant, il déteste à mort un danseur dans ce dit club; il se permet même de l’insulter dans sa tête.
9 - Il n’aime pas du tout que des personnes prennent le temps de s’occuper de lui, il se dit que lesdites personnes n’ont pas à s’occuper de lui et qu’il peut le faire tout seul; alors que bien évidemment, il n’arrive même pas à se regarder convenablement dans un miroir ne serait-ce qu’une seule seconde.
10 - Il s’est réfugié dans sa passion du montage, jusqu’à devenir une “star” de Twitter grâce à ses montages déjantés et des dérivations de photos. Il ne sait toujours pas pourquoi les internautes apprécient son travail.
11 - Il a horreur des personnes qui fument, et encore moins quand ces derniers lui crachent cette fumée toxique à la figure.
12 - Il avait essayé de danser en regardant des tutoriels de danse, mais après s’être foulé la cheville, il n’a plus recommencé jugeant que ce domaine est fait pour des êtres supérieurs.
13 - Il parle couramment le chinois, l’anglais et l’allemand.
14 - Il a deux chiens qu'il a nommé "Arizona" et "Caprisun", étant ses boissons favorites et n'ayant pas eu d'autres idées de noms. Ce sont des chiens qu'il aime vraiment beaucoup et devient complètement gaga quand il câline ces derniers.
15 - Il fait parfois des Vlive pour s'amuser, se changer les idées ou bien même parler avec ses followers.



Caractère

Imaginatif

Introverti

Calme

Distant

Sincère

Sensible

Direct

Pessimiste


Malgré le fait qu’il soit introverti ou distant, Ki-Ha s’exprime plutôt bien à l’oral. Il est cependant assez difficile à convaincre et c’est également difficile d’avoir son entière confiance. Il insulte aussi très facilement des personnes qu’il n’aime pas au premier abord, il est direct et n’hésite pas à montrer son mécontentement ou complimenter une personne. Il aime beaucoup discuter de choses farfelues avec ses amis, mais, il juge aussi très rapidement et est très difficile à emporter dans un délire quelconque. Il refuse très souvent les sentiments qu’il porte pour quiconque et n’ose pas réellement dire ‘Je t’aime’ que ce soit amicalement ou amoureusement. Il prend cependant très à coeur les critiques ou compliments de certains, parfois il en devient un peu trop ému et ne sait retenir ses larmes. Si ses amis ne le traînaient pas dans des soirées ou dans des bars, il serait très certainement enfermé chez lui à regarder des séries ou films; ou alors il serait en train de faire des montages pour des commandes qui dateraient de Jérusalem.

Il a horreur des foules, du contact humain. Il panique parfois quand il est en caisse, puisque ce dernier est quelquefois serré à des gens qu’il ne connaît ni d’Adam ni d’Ève. Il stresse souvent pour un rien, même quand un homme vient pour lui faire la bise, il recule immédiatement la tête et a une grande envie d’aller se cacher pour que ce dernier ne le retrouve plus. Il déteste tout ce qui est sodas, ou boissons à bulles comme il les nomme, ça lui donne souvent un mal d’estomac et préfère boire ses Arizona ainsi que des Caprisun -non pas ses chiens-.

Ki-Ha déteste quand des personnes s’incrustent dans son espace personnel, il n’hésite pas à les repousser quand il ne se sent pas prêt à discuter avec elles ou alors passer du temps avec ces dernières. Par contre, quand ces dites personnes le forcent; il finit par céder et passe du temps avec elles en tirant une tête assez spéciale qui veut dire “Aidez-moi”. Il est cependant très maladroit, tellement qu’il a acheté une coque hyper chère pour sauver son téléphone quand ce dernier tombe. Il le fait au moins tomber quatre-cinq fois chaque jour. Parfois il fait tomber ses verres, tellement qu’il s’est acheté une panoplie de verres en plastique qu’il utilise régulièrement.


Derrière l'ordi

☆  Pseudo :Min.
☆ Age : Toujours le même qu'hier
☆ RP depuis : Depuis un lointain âge #out
☆ Fréquence de connexion : Tous les jours/soirs
☆ Concernant le forum RPG : Que des cookies et de la bonne humeur ?
☆ Autre chose à ajouter : Un jour, plus aucuns avatar influencera le craquage -oupas
☆ Un dernier mot : Cookies.
Courage pour la lecture à ceux qui liront la fiche d'ailleurs... xD




❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)


Dernière édition par Choi Ki-Ha le Jeu 9 Aoû - 5:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 102
Followers : 377
Date d'inscription : 06/08/2018
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Hongdae (홍대)
Emploi/études : Serveur dans un café, Photoshoppeur sur Twitter


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Mar 7 Aoû - 4:45


Choi Ki-Ha


Mon histoire
“ Il était une fois- quoi ? Oui, on va commencer mon histoire comme si c’était un conte de fées.

Il était une fois, une ambulance criait dans toute la ville de Daegu puisqu’une famille allait accueillir leur premier fils. Et ce fils, c’était moi. Mais ce jour-là, il y avait les embouteillages dans les rues de Daegu et comme l’ambulance prenait du retard à arriver à l’hôpital et bah, je suis né dans une ambulance. C’est le meilleur endroit pour naître oui, effectivement. Je suis alors né dans une famille modeste, nommée Choi. Nous étions une petite famille tranquille qui habitait dans une maison non loin du centre-ville de Daegu; peu de temps après mon septième anniversaire, mes parents m’avaient annoncé que j’allais devenir grand frère, d’une petite fille qui se nomme aujourd’hui Kiung Hee. J’étais donc un garçon assez content à l’époque, bien évidemment, puisque je ne savais pas qu’elle allait me faire vivre un enfer pendant trois fichues années. J’étais donc devenu un élève assez distant à l’école, puisque je ne pouvais m’endormir correctement sans que ma petite soeur ne pleure pas sans s’arrêter tout ça parce qu’elle avait peur du noir et qu’elle avait besoin d’une veilleuse. J’ai donc grandi sainement, en tant que grand frère et petit garçon de la famille Choi, je ne savais pas réellement pourquoi les gens me trouvaient mignon à l’époque; j’étais gros, j’avais un appareil dentaire et des lunettes. Comment les gens pouvaient me trouver mignon, hein ? C’était pour faire plaisir à mes parents, probablement.

Lors de mes dix ans, mon père avait eu une mutation dans une ville, dont j’entendais toujours parler, d’une ville où le métissage était fréquent, d’une ville où beaucoup réussissent leur vie ? Cette ville se nommait Las Séoul, et j’étais la dernière des personnes à vouloir m’y rendre très sincèrement. Je ne voulais pas quitter Daegu, dire au revoir à mes meilleurs amis et à ma cabane dans mon arbre. C’était l’inconnu qui se présentait devant moi et malgré les plusieurs discussions -plutôt engueulades- que j’ai eues avec mes parents, leur décision n’avait pas changé. On partait vraiment de Daegu pour se rendre à Las Séoul. J’étais parti avec un pincement au coeur, des larmes aux yeux en voyant ma ville natale s’éloigner de mon champ de vision. Mais était-ce un mal pour un bien au fond ? Quand ont étaient arrivés à Las Séoul, on avait directement rejoint notre nouvel appartement qui était plus grand que dans mon imagination, j’étais assez stupéfait de cet endroit; c’était joli et assez chaleureux comme appartement au final.

Je passais donc mon adolescence dans cet appartement, inscrit dans un collège puis lycée; je passais les classes tranquillement et sûrement et mon apparence était bien mieux que l’époque à Daegu; j’étais un assez bon élève bien trop concentré dans les devoirs pour profiter au minimum de la vie. Enfin, c’était jusqu’au jour où je rencontrais un garçon qui me faisait bonne impression; on passait du temps ensemble, on travaillait ensemble, on jouait ensemble. On est restés mais durant trois ans, jusqu’à ce que je commence à ressentir des choses que je trouvais bizarres à l’époque; car oui, au départ dans ma tête les hommes n’étaient pas destinés à aimer d’autres hommes et ces sentiments m’ont fait changer cet avis. J’aimais du plus profond de mon cœur ce garçon et, je ne pouvais m’empêcher de sourire à chaque fois que je le voyais, je ne le voyais plus que lui. Ayant une relation de sales gosses entre moi et ma soeur, je lui confiais tout ce que j’avais sur le coeur, puisqu’on s’entendait bien au final. Je lui avouais mon orientation, ainsi que les sentiments que j’avais pour ce garçon. Elle me disait qu’il fallait que je fasse le premier pas, que tout se passerait bien et que même nos parents seraient compréhensifs… La bonne blague. Quand j’ai parlé de mon orientation à mes parents, cette discussion s’est fini en engueulade et ils me lâchaient une moralité dénuée de sens. Pour eux, c’était systématique. C’était hors de question que je sois en couple avec un homme, et si c’était le cas, je serai viré de la famille. Ah, l’amour.

Peu de temps après l’engueulade, j’avais pris l’initiative de faire le premier pas. D’avouer mes sentiments envers le garçon que j’aimais depuis sept mois. Heureusement pour moi-oupas-, tout c’était bien passé et il avait été compréhensif… Avouant à son tour qu’il était amoureux de moi. J’avais ressenti une énorme joie en moi, j’étais le garçon le plus heureux de Las Séoul. Je l’étais oui. On s’était alors embrassés pour la première fois sous un arbre, oui c’était cliché mais, c’était tellement beau. Mon coeur était comblé, je ne pouvais pas être plus heureux à cet instant; j’avais enfin pu goûter à ses lèvres qui me faisaient de l’oeil durant ces longs mois. Notre relation est restée secrète durant un an, puisque je lui avais dit que mes parents n’étaient pas en accord avec mon orientation. Seulement, ils avaient été malins; ils avaient remarqué que j’avais changé d’attitude, que j’étais… heureux, que je souriais beaucoup plus fréquemment, que j’avais cette once de vie. S’en suivait donc une très longue, très longue conversation, jusqu’à la révélation. Comme à chaque fois, la discussion partait en totale cacahuète pour finir en engueulade, cette fois-ci, l’engueulade s’était terminée à trois heures du matin. Ils m’avaient fait comprendre que si je continuais sur cette ligne, mon nouveau lit serait les bancs dans les rues de Las Séoul.

Seulement, cette ‘menace’ n’avait pas arrêté mes sentiments. Non, loin de là. Je continuais à proférer mon amour envers cette personne qu’à l’Université, à ses côtés, en l’embrassant dès que j’en avais l’occasion. Et malgré ce que tous pensaient, je n’étais pas du tout prêt à passer à l’acte… C’était un blocage systématique. Peu importe les tentatives qu’il prenait, je refusais systématiquement; et pourtant, j’en étais amoureux, je le désirais plus que quiconque mais je bloquais… Je n’arrivais pas à me laisser aller, à accepter le fait qu’un jour, on allait vraiment le faire et qu’il allait voir mon corps dont je complexais énormément. Et ce jour était enfin arrivé, après deux ans de relation; je ne sais pas, cette fois-là, j’étais tellement confiant que je savais comment finirait le rendez-vous. -enfin, dans ma tête surtout.- On s’était donnés rendez-vous chez lui, on avait passé la soirée à discuter et regarder des émissions à la télévision. On avait légèrement bu et, en quelque sorte, je ne tenais pas plus réellement debout. Les souvenirs sont assez brouillons aujourd’hui, mais je me rappelle qu’on avait commencé à s’embrasser, c’était passionnel; j’avais l’impression d’être au paradis. Enfin, ça l’était jusqu’à ce que je me rende compte qu’en réalité… Cet amour avait été à unique sens. On l’avait fait, réellement. Seulement, le lendemain; il m’avait réveillé comme si j’étais une vieille chaussette. Me lançant mes vêtements à la figure et me parlant comme si j’étais son chien. Ça m’avait paru bizarre, mais j’avais fais comme si de rien n’était, j’étais parti à l’Université comme si de rien n’était non plus, c’est alors en arrivant à l’Université que j’ai remarqué ces regards que me lançaient mes camarades de classe. Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde me jugeait si fortement avec leurs regards, c’est seulement quand un ami à moi est venu me parler, que mon monde entier s’était effondré.

Comment j’ai pu être aussi con ? Comment j’ai pu être aussi aveugle ?

Comment j’ai fais pour ne pas remarquer tous ces petits détails qui pouvaient me montrer qu’il ne m’aimait pas ? Et maintenant, tout le monde m’a vu, nu. Il avait finalement profité de mon instant de faiblesse pour, profiter de mon corps ? Il avait attendu tout ce temps pour abuser de moi, en me faisant croire à un amour étincelant ? C’est dans cet instant que je voulais une seule chose, disparaître. Comment pourrais-je continuer à venir à l’Université avec ce poids sur le dos ? Comment pourrais-je regarder dans les yeux mes amis, avec ce poids sur le dos ? Comment pourrais-je, vivre convenablement avec cette honte ? J’avais alors fait demi-tour, rentrant immédiatement chez-moi. J’en pleurais comme une fontaine inarrêtable.

J’ai gardé cette peine pour moi-même… Seulement, j’ai commencé à avoir peur de tomber amoureux à nouveau, je me suis alors mis à commencer à faire des montages débiles sur sa tête. Mettre sa tête sur un porc crasseux, ce montage m’avait bien fait rire mais ça n’enlevait pas cette peine que j’avais en moi. Je me suis réfugié sur Internet, la pire idée vous dites . Non, pour moi ça avait été la meilleure idée de ma vie. J’ai ouvert alors mon compte Twitter, je n’avais rien mis dedans pendant presque un an ou deux. J’ai commencé à le remplir de montages complètement loufoques, de célébrités que j’admirais pour autant. J’ai même commencé à avoir des critiques constructives qui m’ont aidées à améliorer mes montages… J’ai fini par avoir énormément de retour et même des commandes alors que je n’en prenais pas à l’époque. J’étais toujours cependant énormément atteint par ce qui m’étais arrivé. Je ne me voyais plus retomber amoureux, je me voyais plutôt vivre une vie sauve. Sans risque de revivre la même histoire encore et toujours. J’ai même déménagé, mes parents avaient finalement crié de joie en entendant que je déménageais, eux aussi ne m’aimaient donc plus à cause d’une fichue orientation sexuelle. Ma soeur est restée en contact avec moi, fort heureusement, comment je ferais sans elle ? Et en plus d’avoir mon meilleur ami, dont je vais rendre visite à son club de danse quelques fois, quand l’envie me le dit. J’ai adopté deux petits chiens que j’ai nommé Arizona et Caprisun, deux de mes boissons favorites. Non pas pauvres chiens, ça leur va à ravir ces deux surnoms. Ce sont d’ailleurs mes deux nounours, à chaque fois que je rentre chez moi; je me permets une petite séance câlin avec ces derniers, non, je ne suis pas du tout gaga avec- Oooh mes petits bébés, venez voir papa ! ~



Pardon.

Finalement, je vis une vie plutôt calme et assez banale. Je suis une soi-disant star de Twitter, rien qu’avec mes montages, j’ai pu réunir neuf mille followers… Je fais aussi désormais des Vlive, j’en profite pour me changer les idées et même rigoler avec mes followers. Je sais pertinemment qu’il sait que je me suis réfugié sur Internet, je sais qu’il doit me surveiller pas très loin… Je sais qu’il est quelque part, là, à me regarder. Finalement, je devais être important pour lui. Mais je sais tout autant que quiconque, qu’il ne m’aimait pas. Que j’avais été le seul idiot à l’aimer dans l’histoire, que j’avais été la seule personne réellement amoureuse dans tout ça. Mais, malgré ma phobie de l’amour, je vis en quelque sorte bien… J’essaie de profiter au maximum en surveillant mes sentiments, et mes pensées. En reniant immédiatement mes sentiments lorsque je deviens amoureux de quelqu’un. Je refuse de retomber amoureux, non. Je ne veux plus jamais revivre une telle chose. ”

❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)


Dernière édition par Choi Ki-Ha le Jeu 9 Aoû - 5:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin complètement traumatisé

avatar
I am
Messages : 169
Followers : 466
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 27
Emploi/études : Manager de Yi Jae Yung


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Mar 7 Aoû - 4:55

REBIENVENUE MON BIBI COOKIEVORE ♥
*cache Cookie de SS quand-même, au cas où, jamais trop prudent*
JE TE LOVE DÉJÀ ET SAM FAIT DIRE D'ÉVITER DE LUI VOMIR DESSUS, SI POSSIBLE ♥ dans l'avenir en tout cas.
Courage pour ta fichette !!

_________________

DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t67-kwon-jisung-among-all-


avatar
I am
Messages : 288
Followers : 667
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 23
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Gangnam (강남)
Emploi/études : Infirmière / Youtubeuse


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Mar 7 Aoû - 12:07

J'avais oublié à quel point je trouvais Key chou ;;

Rebienvenue et bon courage pour ta fichette! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t82-im-bora-the-queen-make


avatar
I am
Messages : 106
Followers : 247
Date d'inscription : 04/08/2018
Age : 27


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Mer 8 Aoû - 18:17

re- bienvenue avec Key, je le trouve toujours aussi chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t143-tanaka-hyung-won-wond


avatar
I am
Messages : 102
Followers : 377
Date d'inscription : 06/08/2018
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Hongdae (홍대)
Emploi/études : Serveur dans un café, Photoshoppeur sur Twitter


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Jeu 9 Aoû - 5:04

MERCI A VOUS MES COOKIES !  

J'espère que Ki-Ha vous plaira! ;w; ♥️

Oui, promis, Ki-Ha le notera pour plus tard Sammy.. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 288
Followers : 667
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 23
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Gangnam (강남)
Emploi/études : Infirmière / Youtubeuse


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Jeu 9 Aoû - 12:17

@Choi Ki-Ha a écrit:
Ce sont d’ailleurs mes deux nounours, à chaque fois que je rentre chez moi; je me permets une petite séance câlin avec ces derniers, non, je ne suis pas du tout gaga avec- Oooh mes petits bébés, venez voir papa ! ~



Pardon.

RELATABLE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t82-im-bora-the-queen-make

Fondatrice adorée

avatar
I am
Messages : 377
Followers : 399
Date d'inscription : 19/06/2018


MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   Jeu 9 Aoû - 23:00


Toutes mes félicitations tu es validé.

Tout d’abord, je te félicite d’avoir terminé ta fiche et c’est avec un immense plaisir que je t’annonce que tu es officiellement membre de Virtually Important Person !!

Maintenant, je t’invite à aller ajouter ton personnage aux bottins du RPG :
- Bottin des avatars
- Répertoire des habitations
- Répertoire des métiers, si tu travailles ~
- Répertoire des études, si tu étudies ~

Mais aussi d’aller remplir une fiche de liens (ICI) et une fiche récapitulative de tes RP (LA) pour t’y retrouver plus facilement.  

Avant tout, je te souhaite de t’amuser parmi nous. Et de passer un agréable moment en notre compagnie que ce soit en RP ou sur la Chatbox, si tu veux venir papoter avec nous.  

Your Queen
❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)

_________________

☽☽ I am the one who rules this motherfucking world... I can be nice... or I can be a bitch ♥️ Let's try to have a nice relationship so everyone is happy ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Choi Ki-Ha || The Pretty Lies, The Ugly Truth.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pretty Little Liars
» Qui est Cécile de Oliveira, l’avocat de Lies Hebbadj?
» Rambo et Pretty woman en Alsacien.
» Big Little Lies
» 80's/90's Barbie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtually Important Person :: Bienvenue sur VIP :: S'enregistrer sur VIP :: Fiches de présentations validées-
Sauter vers: