Virtually Important Person

Tout le monde rêve d'être une idole virtuelle, de nos jours~ Serez-vous la prochaine!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets

Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:18


Hwang Yano
Feat Kamenashi Kazuya

   
Informations

   ☆ Nom :Hwang, c'est le nom de sa famille biologique, bien que sa mère japonaise portait le nom de Tachibana
   ☆ Prénom : Yano
   ☆ Surnom : //
   ☆ Âge et date de naissance : 29 ans, le 07/01/1994
   ☆ Lieu de naissance : Dans un petit village à quelques kilomètres de la capitale coréenne
   ☆ Etudes, métiers : Professeur d'histoire-géographie
   ☆ Statut civil : Il est célibataire, depuis un moment d'ailleurs, mais il est un fier papa d'un petit garçon de 6 ans à qui il consacre la plus grande partie de son temps libre
   ☆ Orientation sexuelle : Jusqu'à présent, il n'a toujours aimé que les femmes
   ☆ Célébrité sur l'avatar : Baby Kazuya ~
   ☆ Signe(s) distinctif(s) : Il a 3 petits grains de beauté au coin de l'oeil, au niveau de sa tempe et il porte toujours une chaîne autour de son cou sur laquelle est gravé le nom de son fils
   ☆ Groupe : Not for me

   ☆ Anecdotes : Il a passé son enfance et son adolescence à jongler entre familles d'accueil et orphelinat •  De ce fait, il n’a jamais eu de « vrais » parents et a quitté le foyer à sa majorité. Cependant, même avant son départ, il travaillait déjà à côté afin d’économiser de l’argent. • Avant, lorsque quelque chose le traumatisait assez fortement, il se pouvait qu’il s’arrête de parler pendant plusieurs jours, voir plusieurs semaines. Cela lui est déjà arrivé quand il était plus jeune où après avoir réalisé l’abandon de ses parents, il n’a plus prononcé le moindre mot pendant plusieurs mois. Il se réfugiait également dans les endroits clos et petits, ça le rassurait. • Pourtant, Yano est une personne sociable, souriante et qui ne se gêne pas de faire l’idiot quand il en a l’occasion. Il se soucie de son entourage et aime se sentir utile. L’une des raisons pour laquelle, aujourd’hui encore il soutient l’orphelinat qui s’est occupé de lui pendant de nombreuses années et leur envoie de l’argent tous les mois. S’il a un peu de temps, il n’hésite pas non plus à leur donner un coup de main puis passer quelques heures avec les enfants • Il a un fils de 6 ans qui malheureusement semble avoir hérité d'un trait fort de son caractère puisque sans qu'il n'en connaisse la véritable cause, celui-ci s’est arrêté de parler à l’âge de 4 ans et depuis lors, Yano n’a plus jamais entendu le son de sa voix • De ce fait, il maîtrise parfaitement le langage des signes afin de comprendre plus aisément son fils qui est en train de l'apprendre • Le seul jeu qu'il refuse de jouer avec son fils est le "cache-cache"
   

   

   
Caractère

   
Généreux

Franc

Fidèle

Méfiant

Mature

Rancunier

Chaleureux

Mystérieux


  Yano est un jeune homme simple et réfléchi. D'un naturel assez calme, il n'est pas du genre à juger les autres et va toujours essayer de les comprendre. Son fils passe avant tout le reste, même avant lui-même. Il lui enseigne des tas de choses et dés qu'il a du temps libre, il le passe avec lui. Rancunier, il n'accorde sa confiance qu'une fois... Il faut être courageux pour espérer obtenir le pardon d'une personne comme lui. Du moins, s'il peut pardonner, il n'oublie jamais. Yano, c'est un également un garçon généreux et chaleureux, toujours prêt à soutenir ceux qui en ont le besoin.
   

   
Derrière l'ordi

   ☆  Pseudo :Lauly
   ☆ Age : 25 ans
   ☆ RP depuis : Longtemps jpp
   ☆ Fréquence de connexion : 5/7
   ☆ Concernant le forum RPG : Un petit moins, mais juste en ce moment parce que je suis malade, sinon j'essaie de rp régulièrement
   ☆ Autre chose à ajouter : Je suis happy de vous rejoindre, j'ai pas résisté, j'avais dit "d'abord je me mets à jour" mais au bout du compte je suis là ! Je reprends un perso que j'avais déjà commencé à jouer ailleurs et dont certains connaissent sûrement déjà ~ Bref, je finis cette fichette au plus vite **
   ☆ Un dernier mot : Why y'a pas de petits smileys ? T-T j'ai pas pu en mettre dans ma description du coup =O mais c'pas grave, votre fofo est tout beau les filles, félicitation à vous !

   

 
   
❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)


Dernière édition par Hwang Yano le Dim 12 Aoû - 18:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:18


Hwang Yano


Mon histoire
Pendant longtemps, Yano s’était demandé pourquoi ses parents l’avaient abandonné, pourquoi du jour au lendemain, ils avaient soudainement pris la décision de le laisser tomber et il n’avait jamais vraiment compris. Il en était venu à la conclusion que malheureusement dans la vie, il y avait toujours des choses inexplicables et qu’on ne pouvait tout simplement pas comprendre. Il était beaucoup trop petit pour se rappeler des moindres détails qui auraient pu convaincre ses géniteurs de l’abandonner derrière. Ce dont lui se souvenait était qu’il ne quittait rarement jamais sa mère, qu’il lui réclamait énormément d’attention et qu’elle le lui avait toujours donné dans un doux sourire. Pas une seule fois, ses parents n’avaient paru le détester ou lui reprocher quoi que ce soit. Ils étaient une famille unie, qui paraissait heureuse. Hors, peut-être que sa différence avait été la raison du pourquoi, ils avaient fini par le rejeter. Ce n’était pas que Yano n’était pas normal mais contrairement aux enfants de son âge, on ne l’entendait pas souvent. A l’époque, inquiets à l’idée que leur fils puisse être malade, ils l’avaient emmené chez le médecin qui n’avait rien remarqué d’anormal et avait mis le problème sur de la timidité. Pourtant, Yano était un enfant chaleureux qui aimait s’amuser, qui souriait souvent et qui appréciait attirer l’attention. S’il ne parlait pas énormément, en vérité, c’était simplement parce qu’il appréciait le calme, parce qu’il aimait entendre les sons qui soufflaient dans ses oreilles mais peut-être était-ce également une sorte de barrière qu’il se construisait pour se protéger de ce monde étrange qu’il ne connaissait pas. Son entrée à l’école fut assez difficile pour lui qui était toujours collé aux jambes de sa mère et qui avait dû s’en séparer, une des raisons certainement pour laquelle, aucun de ses camarades, pas même sa maîtresse n’avait entendu le son de sa voix les premières semaines. Néanmoins on l’intégra plus rapidement que lui-même n’aurait pu le concevoir et l’enfant parvint finalement à s’ouvrir de plus en plus, s’épanouissant au côté de ses camarades. Il n’y avait donc plus rien à lui reprocher, hormis son innocence et sa naïveté, il n’était pas un méchant garçon. Au contraire, il ne se faisait pas remarquer à l’école si ce n’était pour cette joie communicative qu’il instaurait naturellement et il écoutait toujours sagement ce que lui disaient papa et maman. Peut-être même un peu trop.

Ce jour-là, ça avait été pareil, berné par le charme et la douceur que sa mère dégageait, il l’avait bêtement écouté lorsqu’elle lui avait parlé de jouer et de ne pas sortir de sa cachette tant qu’ils ne le retrouvaient pas. Comme toujours, il prit le jeu très au sérieux néanmoins si ça n’avait pas été la première fois qu’il y jouait avec eux, ce fut la dernière. Le temps lui parut extrêmement long cependant pas à un seul moment, il ne s’échappa du placard dans lequel il était camouflé et ce, peu importait la faim, la soif et la fatigue qui l’habitait. Il ne comprenait pas pourquoi personne ne venait le chercher mais parce qu’il n’était qu’un enfant, qu’il avait confiance en ses géniteurs, il avait naïvement songé qu’il s’agissait de sa meilleure cachette jusqu’à présent. Et quand la porte de l’armoire s’ouvrit, ce n’était pas le visage de sa mère qu’il aperçut mais celui de Mme Choi, la voisine. Yano était complètement perdu, ne saisissant pas pourquoi cette femme était là et si elle lui avait conseillé chaleureusement de sortir de là, il n’avait pas daigné bouger. Peut-être qu’au plus profond de lui, malgré ses six petites années, le garçon avait saisi que quelque chose d’anormal venait d’arriver cependant plutôt que quitter sa cachette, il avait déclaré rester ici jusqu’à ce que sa mère ne vienne le chercher. Elle n’était jamais venue… Et il avait fallu que des hommes en uniforme ne pénètrent à l’intérieur de la maison pour que l’enfant se motive à les écouter. Eux, il les connaissait, c’était la police et il n’avait pas eu besoin des conseils de ses parents pour savoir qu’il pouvait croire en eux. Pourtant, il leur avait quand même fallu un certain temps avant de parvenir à le convaincre de prendre leur main puis se relever. Des tas de questions tournoyaient dans son esprit, pourquoi y avait-il tant de monde dans son habitation, pourquoi est-ce que la maison était vide, où était papa et maman ? Personne ne lui avait répondu. Pas de suite.

On lui donna à boire et à manger, parce qu’après avoir passé une journée entière enfermé dans un placard, il devait en avoir amèrement besoin. On tenta ensuite de lui expliquer gentiment que personne ne savait où ses parents s’en étaient allés, qu’il ne les verrait malheureusement plus jamais et qu’à partir de maintenant, il vivrait avec d’autres enfants qui, comme lui, n’avaient plus de famille. Ces mots-là, Yano ne les avait pas compris immédiatement, du moins, il avait refusé de les comprendre, questionnant à mainte et mainte reprise son éducatrice à l’orphelinat quand est-ce que ses parents viendraient le chercher… La douleur dans le creux de son cœur se faisait de plus en plus profonde à chaque jour qui s’évanouissait à cause de ce sentiment de manque qui l’accaparait, à cause de tous ses souvenirs qui défilaient dans son esprit et qu’il n’avait plus. Petit à petit, on n’eut rien besoin de lui dire, qu’il finit par réaliser de lui-même et accepter le fait que plus jamais, il ne verrait le sourire de maman et que papa ne lui raconterait plus ses histoires fantastiques avant d’aller au lit. Ce fut un énorme choc au point où l’enfant s’enferma dans un mutisme pendant plusieurs mois... Il n’était pas rare non plus, comme avant déjà, de le retrouver souvent assis dans le fond d’un placard, les bras autour de ses jambes. Malgré tout, il ne pouvait s’empêcher d’attendre, priant à ce que tout ceci ne soit qu’un mauvais rêve et que ses géniteurs finissent par revenir.

Il avait arrêté d’espérer après avoir été dans différentes famille d’accueil pour au bout du compte retourner toujours à l’orphelinat. Son enfance n’avait été que ça pendant des tas d’années, passant d’une famille à une autre avant de revenir vivre avec les autres. En grandissant, malgré une assez forte sensibilité, Yano était devenu un jeune homme plus sociable, plus attentifs aux autres et on l’entendait plus facilement qu’à son arrivée. Finalement, à l’âge de treize ans, il resta vivre au foyer pour toujours, étant certainement trop vieux pour qu’une famille ne l’accepte et ça lui convenait ainsi. Il aimait la vie qu’il avait à l’orphelinat, tout le monde était doux et sympathique, tout le monde prenait soin de lui et avait toujours essayé de le soutenir dès que quelque chose ne semblait pas aller correctement. Il retrouvait une sorte d’amour qu’il avait perdu pendant si longtemps et ce serait mentir que de dire que ce n’était pas agréable. Certes, ça ne remplacerait jamais la présence d’une mère et celle d’un père néanmoins de quoi pouvait-il se plaindre ? Il n’était plus vraiment en mesure de se rappeler de ses parents biologiques si ce n’était que ces derniers l’avaient abandonné lamentablement, sans jamais faire marche arrière pour venir récupérer ce fils qu’ils avaient « oublié ». Dire qu’il ne leur en voulait pas serait le plus gros mensonge qu’il pourrait prononcer. Rancunier, derrière sa douceur et son sourire, Yano l’était énormément. Il n’accordait sa confiance qu’une seule fois et si on espérait obtenir une seconde chance alors il fallait savoir être très patient…

Dans sa vie, il fit face à deux très grandes déceptions. La première fut évidemment celle de l’abandon de ses géniteurs… Et la deuxième fut bien plus tard alors qu’il n’était plus un enfant, qu’il avait franchi le cap de sa majorité depuis deux ans déjà. S’il avait déjà eu quelques flirts pendant son adolescence, ce n’était pas comparable à la relation qu’il entretenait avec sa meilleure amie depuis ses vingt et un ans. Ils s’étaient connus à l’université puis étaient rapidement devenus très proches au point où ils avaient convenu d’un commun accord d’avoir une relation amicale mais avec quelques bénéfices. Lorsque l’un ou l’autre en avait envie, ils se voyaient puis partageaient des plaisirs charnels. Le jeune homme se l’était toujours nié hors certainement que dans le fond, il était tombé amoureux d’elle. Il aimait chaque instant passé à ses côtés, il aimait les baisers qu’ils échangeaient, les caresses qu’elle lui donnait et malgré cette relation libre, malgré ses filles qui lui tournaient autour, il n’était jamais allé voir ailleurs. Pas même un soir. Il appréciait lui acheter des petits cadeaux, il appréciait l’avoir auprès de lui rien que pour regarder un film à ses côtés et pouvoir l’embrasser sans arrière penser. N’importe qui les connaissant aurait dit qu’ils ressemblaient à un couple, qu’eux seuls ne le remarquaient pas et qu’ils étaient ces tourtereaux que personne n’aurait pu séparer. Qui aurait pu croire que ces deux-là finiraient par emprunter des chemins différents, une amertume profonde dans le cœur de l’un et une froideur méconnaissable dans celui de l’autre ?

Karen, de son nom, n’a jamais vraiment aimé les enfants et avait toujours déclaré qu’elle ne souhaitait pas spécialement en avoir. On aurait pu la comparer à une tornade, elle était une bouffée d’air frais et allait toujours là où le vent la portait. Elle aimait profiter de la vie, la croquer à pleine dent et voyager. Son plus grand rêve était de faire le tour du monde à bord d’un van puis de rencontrer des gens de culture différentes toutefois elle n’avait malheureusement pas les moyens de se payer un tel plaisir… Elle n’avait pas l’intelligence non plus pour les grandes études et devaient toujours étudier d’arrache-pied pour avoir des notes raisonnables et passer ses examens sans redoubler. Pour le métier, elle avait pensé à journalistes ou reporter toutefois elle n’était encore sûr de rien, tout ce qu’elle désirait, c’était voyager et voir le monde. Mais, elle vit tous ses projets s’effondraient en poussière ce jour où elle apprit l’horrible nouvelle qu’elle était enceinte et qu’il lui était trop tard pour avorter. A partir de ce moment-là, Yano ne la reconnut plus… Elle n’était plus cette camarade aimante, attachante et douce. Elle n’était plus ce rayon de soleil pour lequel il avait fini par s’enticher. Elle était devenue méprisable, aigri et si elle avait pu perdre cet enfant qu’elle avait dans le ventre, elle aurait été la première heureuse… Personne ne pouvait témoigner qu’elle n’avait pas essayé d'ailleurs. Elle lui avait répété à plusieurs reprises ô combien elle détestait cette forme qui naissait dans son ventre, ô combien elle espérait qu’il n’apparaisse jamais et que de toute manière s’il venait au monde, elle l’abandonnerait. Aujourd’hui encore, le jeune homme n’était pas en mesure d’oublier toutes ces atrocités que Karen avait pu lui balancer en plein visage, sans songer à ce qu’avait traversé Yano et que lui aussi était passé par là, que lui aussi avait connu l’abandon à cause de certainement des parents comme elle. Plus les jours avançaient, et plus il avait naturellement commencé à la haïr, les disputes devenant de plus en plus fréquentes jusqu’au jour fatidique. Malgré tout, il l’avait accompagné jusqu’au bout, il avait été présent du début à la fin… Il lui avait tenu la main le jour de l’accouchement, il l’avait rassuré comme ce mari qui rassurait sa femme avant la naissance tant attendu de leur premier enfant. Pas une seule seconde, il ne l’avait lâché, oubliant pendant un temps ces querelles qui avaient pris une grande place dans leur vie ces derniers mois. Peut-être que comme à cette époque, Yano avait voulu continuer de croire en cet infime espoir qui restait… Et à nouveau, on lui prouva qu’il avait eu tort.

Le bébé était à présent là, parmi eux, et ses cris résonnaient dans la salle d’accouchement. Les infirmières le nettoyèrent afin de permettre à la mère de le porter, ce qu’elle refusa catégoriquement, cette froideur foudroyante se reflétant dans ses pupilles. Elle n’en voulait pas, elle n’avait pas changé d’avis et n’avait pas hésité pour rétorquer à son meilleur ami d’en faire ce qu’il désirait, mais qu’elle, elle ne reconnaîtrait pas cet enfant. Ce fut assurément la goutte de trop, celle qui lui fit cracher tout ce venin qu’il avait pour elle depuis plusieurs mois et qu’il s’était contenu de ne pas lui balancer en pleine figure. Il ne la comprenait plus et avait perdu l’envie d’essayer de la comprendre.

Certes, il n’avait que vingt-trois ans seulement il choisit d’élever cet enfant. Il souhaitait lui offrir cette vie que lui n’avait jamais pu avoir, il souhaitait lui donner tout l’amour dont il méritait mais plus que tout, il voulait avant tout lui donner une famille. Shota fut le prénom qu’il lui donna… Il était jeune, il n’avait pas eu d’autres choix que de sacrifier les plaisirs de jeunesse pour s’occuper de ce petit homme néanmoins ça ne l’avait jamais dérangé. Son fils était le plus beau cadeau qu’on avait pu lui faire et il ne vivait que pour son bonheur. Avec l’aide de l’orphelinat qui s’était occupé de lui pendant de nombreuses années, il put terminer ses études sans inquiétude avant de devenir à l’âge de 24 ans, professeur d’histoire géographie. Il était cultivé et parce qu’il aimait se sentir utile, parce qu’il aimait le contact scolaire, il avait naturellement choisi cette vocation.

Grâce à cela, ça lui permis d’offrir une vie confortable à Shota et de ne pas être trop pris par le travail pour pouvoir passer le plus de temps possible à ses côtés. Son fils lui ressemblait énormément, autant physiquement que caractériellement… Il le suivait partout, il s’accrochait tout le temps à lui comme un Koala s’accrochait à sa branche et comme lui à son âge, il n’était pas quelqu’un de très expressif. Bien sûr l’enfant parlait, il prononçait quelques phrases parfois cependant il était assez discret, ce qui ne l’empêchait pas d’être souriant, doux et attachant. Là où Yano commença à s’inquiéter fut quand la maîtresse de l’école lui expliqua que son fils n’essayait jamais de se mêler avec ses camarades, qu’il se réfugiait dans son coin et ne parlait tout simplement pas. L’enseignant n’attendit pas plus longtemps pour se rendre chez une psychologue, lui détaillant le problème et le fait qu’avec lui son enfant communiquait mais pas avec les autres… On lui raconta que c’était normal, que nombreux étaient les garçons de son âge à mettre du temps avant de s’ouvrir aux autres, qu’il avait juste besoin d’amis pour le rassurer et le comprendre, que ça irait mieux avec les années. Ceci n’avait été que des mensonges. La situation de son fils ne s’était jamais améliorée et si Yano avait tenté de comprendre ce qui se passait dans la tête de ce dernier, il n’en avait pas été capable. A quatre ans, Shota s’arrêta totalement de parler et depuis lors, il n’a plus jamais entendu le son de sa voix.

Il avait tout fait pour essayer de rendre le confort de son fils le meilleur possible, il l’avait changé d’école, le plaçant dans une spécialisée, demandant des conseils autour de lui sans que quelqu’un ne soit en mesure de lui expliquer les raisons de ce mutisme. Tout ce qu’il avait retenu de ce qu’on lui avait dit était que plus le silence se faisait long, plus il était difficile pour une personne de se motiver à en sortir. Peut-être qu’à l’heure actuelle, Shota n’y arrivait tout simplement plus… Alors, du mieux qu’il le pouvait, Yano lui contait des tas de choses, il ne faisait que lui parler encore et encore. Ce n’était pas grave si son fils ne répondait, du moment qu’il l’écoutait et qu’il avait son attention, c’était tout ce qu’il désirait, priant à ce qu’un jour ne vienne et qu’il puisse réentendre le son de sa voix. Elle lui manquait. Terriblement. Toutefois du mieux qu’il le pouvait, il essayait de ne pas le brusquer avec ça.  



❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)


Dernière édition par Hwang Yano le Sam 11 Aoû - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Admin le plus déjanté

avatar
I am
Messages : 90
Followers : 394
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 30
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Yongsan
Emploi/études : Acteur de films pour adultes, heureux propriétaire d'une ligne de sex toys, égérie d'une grande marque de préservatifs & porte-parole pour une association promouvant les rapports sexuels sains et responsables.


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:25

ENFIN !!
POUSSEZ-VOUS TOUT LE MONDE (je sais, il n'y a personne encore) ! JE MARQUE MON TERRITOIRE ICI !! ON SE FERA UN RP D'OBSERVATION DE MOUETTES ♥ et il y en aura une qui gâchera le moment sur toi ♥
T'es pas gay *va vérifier en haut de la fichette* mais je pourrai te faire changer d'avis pour une nuit, donc je te partage ce classique avec lequel tu as ruiné ma vie :



Courage pour ta fichette ♥
On se trouvera des liens avec tous mes perso pour que je ruine ta vie et te fasse découvrir la folie ♥
*sors*

_________________

I told you to run, so you'd be free
BUT I'M GLAD YOU STAYED WITH ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t109-yi-yung-jae-show-me-h


avatar
I am
Messages : 288
Followers : 626
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 22
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Gangnam (강남)
Emploi/études : Infirmière / Youtubeuse


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:28

KAZUYAAAAAAAAAAA

BIENVENUE! ♥️
Bonne chance pour ta fichette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t82-im-bora-the-queen-make


avatar
I am
Messages : 222
Followers : 467
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 22
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Banpo
Emploi/études : kinésithérapeute


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:35

* respire, respire, respire*
arrrrrrrrrrrgggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggg

kameeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee chouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuchouuuuuuuuuuuuuuuuuu

* redeviens hae-kun*


bref, bienvenu parmi nous avec se vava, non mais je sais qu'il est beau, mais sur se vava il est encore plus beauuuuuuuuuuuuuuuu


bon courage pour ta petite fichette (était en plus en train de mater, deux de ses ancien concert de kat-tun que j'adore. Tu m'as fait ma journée. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t76-bakh-hae-seong-le-peti

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:40

@yi yung jae ton prénom va me perturber sache le jpp
XDDD tu me tues ! Personne va comprendre les différences mais bon moi je les capte, moi aussi je viendrais marquer mon territoire t'inquiète pas, t'as pas une petite barrette papillon ? Je marquerais là-dessus
Non je ne suis pas gay, et je ne le serais pas pour une nuit non plus, navré c'pas le bon perso pour ça Donc sorry, j'en veux pas de ton zizi et oui navrée... Pour cela je n'ai qu'une chose à dire...



@im bora Ouiiii Kazuya, mon bébé
Merci beaucouuupp ~

@bakh hae-seong Waouuh cette accueille rohlala =O tant d'amour pour ce petit gars Ravi que le vava te plaise ahah afro C'est ma fierté, je ne pouvais pas, ne pas le jouer, il est parfait **

Ouiiii, j'aime les photos où il sourit, il a un sourire tellement cute ♥️♥️

Merciii beaucoup pour la fichette en tout cas !!

Et tu fais une heureuse en me disant que tu regardais des concerts de Kat-tun, je croise tellement peu de personnes qui les connaissent ou les aiment bien maintenant que quand j'en croise, mon petit kokoro il fait tout dokidoki, je suis contente pour eux **
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 222
Followers : 467
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 22
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Banpo
Emploi/études : kinésithérapeute


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 20:43

Kat-tun, c'est mon adolescence et plus encore. Bien que le groupe se retrouve plus qu'a trois. Je trouve qu'il reste toujours mes dieux pour moi. En tout, cas presser de voir se que tu vas nous faire de ce petit bonhomme. ♥️♥️♥️♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t76-bakh-hae-seong-le-peti


avatar
I am
Messages : 129
Followers : 376
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 28
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Gangnam
Emploi/études : Ancien mannequin, à présent CEO d'une agence de mannequins.


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 21:58

Yanoooooo I love you I love you Alors juste en voyant le nom, je me suis doutée que c'était toi, Lauly x) Bon courage pour ta fiche en tout cas et bienvenue ici, je suis contente de revoir Yano ici et toi avec Cool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t68-park-hyun-soo-hello-go


avatar
I am
Messages : 38
Followers : 251
Date d'inscription : 02/08/2018
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Enfermée à double tour chez elle.
Emploi/études : Illustratrice.


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Mer 8 Aoû - 22:00

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t75-choi-yu-na-on-dirait-p

Admin accro à la lingerie

avatar
I am
Messages : 214
Followers : 592
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 30
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Las Séoul
Emploi/études : Chanteur dans le duo Devil or Angel


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Jeu 9 Aoû - 2:07

Welcome ici Lauly ! Je te souhaite de t'amuser parmi nous.
Bon courage pour ta fiche.

_________________

L'amour n'est pas toujours une chose facile.

❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t64-yi-jae-yung-jamais-san

Admin le plus déjanté

avatar
I am
Messages : 90
Followers : 394
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 30
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Yongsan
Emploi/études : Acteur de films pour adultes, heureux propriétaire d'une ligne de sex toys, égérie d'une grande marque de préservatifs & porte-parole pour une association promouvant les rapports sexuels sains et responsables.


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Jeu 9 Aoû - 2:34

Mon prénom est parfait, sache-le. && tu as écrit « Orientation sexuelle : Jusqu'à présent, il n'a toujours aimé que les femmes » JUSQU'À PRÉSENT ! DONC, IL PEUT CHANGER D'AVIS POUR UNE SOIRÉE ! On partagera un hamac s'il le faut ! Tu en offriras une à ma prochaine perso qui attendra ton schizophrène XDD et sinon... Yung Jae a un tatouage de papillon, il me semble? xD ça compte ? xD

et dans ton profil... depuis quand Kame ressemble à // xDD ?

LA PETITE PATATE ! Ça me rappelle :


_________________

I told you to run, so you'd be free
BUT I'M GLAD YOU STAYED WITH ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t109-yi-yung-jae-show-me-h

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Sam 11 Aoû - 17:48

@"bakh hae-song" Et bah je suis fière de lire ça sache le les Kat-tun sont mes enfants, ma fierté jpp je les suis depuis si longtemps alors ça fait plaisir de croiser quelqu'un qui les soutient encore \o/ C'est triste qu'ils ne soient plus que 3 oui Sad ils ont pas eu de chance mais ils abandonnent pas et je suis contente de les voir réussir bon faut pas me lancer dans les KAT-TUN parce que je pourrais t'écrire des romans #out xDD

@park hyun soo ahah je suis facilement repérable que veux-tu Merciii pour la fichette mais en soit, elle était déjà écrite

@choi yu na Merciii

@yi jae yung Merciiii

@yi yung jae J'ai jamais dit le contraire pour le prénom
Et oui même si j'ai mis jusqu'à présent, désolé, lui ne pourra pas changer même pour une soirée mais on peut toujours partager le hamac quand même
Ecoute, on fait avec ce qu'on a, tatouage ou barrette papillon, c'est presque pareil on dira
et vas-y je veux ramener Kyung Ho juste pour son petit smiley : je valide ce smiley jpp xDD

J'ai changé pour le profil, t'en fais pas

qu'est-ce que c'est que cette musique xDD
Revenir en haut Aller en bas

Admin le plus déjanté

avatar
I am
Messages : 90
Followers : 394
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 30
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Yongsan
Emploi/études : Acteur de films pour adultes, heureux propriétaire d'une ligne de sex toys, égérie d'une grande marque de préservatifs & porte-parole pour une association promouvant les rapports sexuels sains et responsables.


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Sam 11 Aoû - 18:41

Pourquoi il ne pourra pas le changer D: ?
Tu ne m'aimes plus ? D: Je n'ai pas observé assez de mouettes avec toi D:
Je prends le hamac, tho !
Ramène-le, tu auras que 3 têtes !
C'est pas beaucoup
C'est la musique de ma life xD

_________________

I told you to run, so you'd be free
BUT I'M GLAD YOU STAYED WITH ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t109-yi-yung-jae-show-me-h

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Dim 12 Aoû - 18:27

Parce que c'est Yano et que connaissant ce perso, je sais qu'il ne pourra pas changer à ce niveau là
Mais bien sûr que si je t'aime mais d'un amour purement platonique, du moins avec ce perso là

2 tête stp, 2 têtes m'en rajoute pas une qui n'existe pas please xDDD !

Je vois je vois
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice adorée

avatar
I am
Messages : 377
Followers : 358
Date d'inscription : 19/06/2018


MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    Dim 12 Aoû - 18:56


Toutes mes félicitations tu es validé.

Tout d’abord, je te félicite d’avoir terminé ta fiche et c’est avec un immense plaisir que je t’annonce que tu es officiellement membre de Virtually Important Person !!

Maintenant, je t’invite à aller ajouter ton personnage aux bottins du RPG :
- Bottin des avatars
- Répertoire des habitations
- Répertoire des métiers, si tu travailles ~
- Répertoire des études, si tu étudies ~

Mais aussi d’aller remplir une fiche de liens (ICI) et une fiche récapitulative de tes RP (LA) pour t’y retrouver plus facilement.

Avant tout, je te souhaite de t’amuser parmi nous. Et de passer un agréable moment en notre compagnie que ce soit en RP ou sur la Chatbox, si tu veux venir papoter avec nous.

Your Queen
❁Codage par Fayrianna pour Virtually Important Person (V.I.P)

_________________

☽☽ I am the one who rules this motherfucking world... I can be nice... or I can be a bitch ♥️ Let's try to have a nice relationship so everyone is happy ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets    

Revenir en haut Aller en bas
 
Hwang Yano • Look forward with hope, not backward with regrets
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasseurs de mines
» [Film] Un monde meilleur
» Peyton Ҩ As human beings sometimes it's better to stay in the dark. Because in the dark there may be fear, but there is also hope.
» R I P, Lieutenant Donald Hettrick, 377th PFAB Forward Observer
» Dust (Fini).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtually Important Person :: Présentations-
Sauter vers: