Virtually Important Person

Tout le monde rêve d'être une idole virtuelle, de nos jours~ Serez-vous la prochaine!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dynamics || PV Ki-Ha

Aller en bas 
AuteurMessage

Admin accro aux ananas

avatar
I am
Messages : 72
Followers : 316
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 22
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Cheongdam (층담)
Emploi/études : Étudiant à la K.Arts, modèle, barman et danseur


MessageSujet: Dynamics || PV Ki-Ha   Lun 20 Aoû - 4:18



Dynamics

 
Ft. Choi Ki-Ha  ϟ  Aperçu de sa tenue

La soirée se déroulait plutôt rapidement, suivant une journée qui avait été éreintante. Il avait enchaîné deux folles soirées derrière ce même bar, puis avait passé ses journées à pratiquer avec la troupe, puisqu'il n'avait pas de cours les jeudis et vendredis. Normalement, il ne travaillait pas les vendredis soirs, sauf que pour cette fois, il avait accepté de remplacer pour quelques heures. Samran se disait que les pourboires seraient très bons et que c'était de l'argent sur laquelle il ne pouvait pas vraiment cracher. Parce que, non, il ne faut pas se fier à son haut de designer pour estimer ses revenus. Le jeune barman l'a reçu à son anniversaire de la part de Dong-Yul, cadeau trop cher selon lui, mais le stalker danseur a insisté en soulignant que, pour lui, ce n'était rien. En effet, le grand danseur venait d'une famille plutôt fortunée et semblait avoir de l'argent à ne plus savoir quoi en faire. Comme c'était pour l'occasion de son anniversaire, Sammy avait accepté le présent de celui qu'il considérait comme... un grand frère trop envahissant qui devrait apprendre à s'éloigner un peu. Mais bon, le thaïlandais apprécie quand-même son aîné, l'ayant toujours perçu comme un grand frère. Chose qui ne semble pas être comprise du tout par Dong-Yul qui continue d'être convaincu qu'un jour, Samran l'aimera de sentiments moins... innocents. Si seulement le jeune danseur était moins naïf, peut-être se rendrait-il compte du danger qu'est en réalité son ''ami''...

Dong-Yul était d'ailleurs assis au bar, bien vêtu, ses cheveux noirs bien coiffés, son habituel sourire aux lèvres. Il attirait bien les regards, mais pas celui de Sammy. Il était occupé à travailler, puis, de toutes manières, il l'avait vu pendant les répétitions de la troupe ! Pourquoi l'aurait-il fixé encore à présent ? Peut-être parce que le regard de Dong-Yul ne cessait de revenir sur lui, à la dérobée. Sauf que bon, le thaïlandais ne le remarquait pas du tout. Il n'en était plus à un regard près, en tant que barman derrière le bar ! On l'appelait, lui faisait signe, se précipitait limite sur le bar pour avoir son attention ou celle d'un de ses collègues, le tout de manières très naturelles. Samran gardait un grand sourire, charmant tout le monde avec sa personnalité attachante et se faisant ainsi pardonner l'attente, allant même jusqu'à se faire de bons pourboires. Le danseur avait réussi à avoir une réponse positive à l'invitation faite à son meilleur ami, chose qui le mettait particulièrement de bonne humeur. Ki-Ha devait donc venir le rejoindre, à la fin de son quart. Fin qui approchait, d'ailleurs, alors que la soirée était encore relativement jeune puisqu'il ne terminait qu'à minuit. La personne qu'il remplaçait aller rentrer pour terminer sa soirée et ainsi rendre sa liberté au petit Samsam. Le jeune étudiant se serait sûrement trouvé des gens pour lui tenir compagnie ce soir, Dong-Yul aurait même été le premier volontaire, même si... le thaïlandais pensait probablement à lui en dernier, malheureusement. Après tout, il le voyait discuter avec d'autres gens et n'irait pas s'inviter dans ses discussions à lui. Sauf que rien ne valait une bonne soirée avec son meilleur copain, surtout si personne ne leur vomissait dessus.

Samran dansait joyeusement en faisant ses cocktails, lançait quelques blagues à ses collègues et profitait au mieux du moment. Les gens qui le voyaient derrière ce bar ne connaissaient pas son histoire, ne savaient rien de sa vie et pouvaient le croire parfaitement heureux et épanoui. Il avait cette lumière dans l'âme qui rayonnait et lui donnait une aura invitante et charismatique. Plusieurs personnes lui laissaient leur numéro de téléphone, espoirs et désirs étant les principales motivations. Dong-Yul plissait les yeux ou serrait les poings lorsqu'il remarquait ces petits échanges ''subtils''. Évidemment, Samsam devait jouer le jeu pour ne pas vexer les clients et clientes, mais il ne faisait que prendre les petites notes avec les numéros. Sans même un regard, la plupart des numéros se retrouvaient fourrés dans sa poche gauche de jean. Ce n'était qu'un petit arrêt avant le terminus poubelle, malheureusement. Lorsque le numéro l'intéressait peut-être, il allait se poser au purgatoire de la poche droite et... peut-être que Samran allait y penser avant de lancer son pantalon à la machine à laver... Peut-être pas. Pour le moment, il ignora totalement la personne qui tentait d'attirer son attention, puisque son futur mari par dépit apparaissait enfin devant lui.

-« KIKIIIIII ! » lança-t-il joyeusement, en sautant littéralement par-dessus le bar.

Il n'était même pas sûr que son ami l'ait entendu, après tout, la musique du club était très forte. Son sourire était encore plus grand, puisque plus sincère. Le danseur ouvrit grand les bras avant de venir attraper son meilleur ami et le serrer à peut-être l'en étouffer. Non, ce n'était pas parce que la dernière fois qu'il l'avait vu datait de mille ans, peut-être que quelques heures ? Ce n'était pas important pour Samran, enfin pas pour doser son affection pour Ki-Ha. Le danseur ne se cachait simplement pas pour lui faire comprendre qu'il était important pour lui. Après tout, son meilleur ami savait son histoire et pouvait comprendre que le thaïlandais ne faisait pas ça pour le déranger ou l'envahir, mais simplement parce qu'il était comme ça. Il avait été ainsi avec sa famille, il l'était avec sa tante, à présent et tenait si farouchement à ce que son entourage ne sache qu'ils étaient importants... puisqu'il ne savait pas quand ils allaient disparaître. Samran le relâcha, gardant son énorme sourire.

-« Il est minuit, alors ? »
demanda-t-il, alors qu'il fouillait dans sa poche arrière de jean pour prendre son téléphone et regarder l'heure.

Sammy attrapa la main de son meilleur ami et le traîna au bar, ne remarquant toujours absolument pas que Dong-Yul y était toujours et qu'il les observait, à la dévoilée. Le thaïlandais se pencha sur le comptoir, disant à son collègue de lui préparer son cocktail spécial et de servir ce qu'il voulait à son ami. Il fit ensuite un clin d'oeil à la personne qu'il avait remplacé et qui arrivait, justement. Comme chaque fois que Ki-Ha venait le rejoindre, Samran devait aller puncher la fin de son quart. Il l'abandonna donc quelques minutes au bar pour aller dans la petite section réservée aux employés. Il en profita pour changer ses chaussures et replacer ses cheveux. Avant d'aller rejoindre son meilleur ami, le danseur alla voir le DJ qui mettait l'ambiance dans la salle où Kiki l'attendait. Quelques mots échangés, de grands sourires et un high five joyeux, puis Samran l'avait quitté pour se diriger vers la petite scène où les danseurs aimaient faire leurs compétitions. Le DJ termina son morceau, puis, mit celui que le barman lui avait demandé : In my feelings de Drake. Sammy lança un sourire au DJ, puis tourna la tête pour trouver son meilleur ami qu'il pointa dans la foule, avant de commencer à danser. Il était quelque chose à voir, dansant avec assurance, ses mouvements étant très fluide, mais aussi très durs quand ils devaient l'être. Sexy et confiant à certains moments bien choisis, innocent et mignon par d'autres, il devait mettre la honte à son meilleur ami, mais il s'amusait terriblement.

Une fois la chanson terminée, Sam remercia à nouveau le DJ, tournant la tête vers lui pour lui faire un clin d'oeil. Il éclata de rire, nerveux de la réaction qu'aurait son Ki-Ha préféré, alors qu'il sautait en bas de la petite scène pour aller le rejoindre. Le danseur souriait et hochait doucement la tête quand on tentait de l'approcher, ne voulant laisser personne le détourner de son meilleur ami. Samran passa tout de suite son bras autour des épaules de Kiki, une fois qu'il l'eut retrouvé et attrapa le verre que son collègue lui avait préparé, de sa main libre.

-« Alors ? Tu m'aimes ? » demanda-t-il joyeusement avant de prendre une gorgée.

Il s'attendait à se faire royalement rejeté, mais ça en avait valu la peine !




_________________
† Oh, yeah, under the kitchen lights
You still look like dynamite
And I wanna end up on you
Oh, don't need no place to go
Just put on the radio
You know what I wanna do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t160-piyada-samran-if-you-


avatar
I am
Messages : 102
Followers : 314
Date d'inscription : 06/08/2018
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Hongdae (홍대)
Emploi/études : Serveur dans un café, Photoshoppeur sur Twitter


MessageSujet: Re: Dynamics || PV Ki-Ha   Jeu 23 Aoû - 2:17



Dynamics

 
Ft. Piyada Samran  ϟ  Aperçu de sa tenue

J’allais enfin faire quelque chose de ma vie, ces derniers temps je n’avais pas été productif, je me dois de l’avouer. J’étais tombé malade après tout et, je me devais de rester chez moi à me reposer ou alors aller chercher des câlins à mes deux enfants que sont Arizona et Caprisun. Et quand j’avais guéri; j’avais reçu une invitation de Samran ! Ça faisait belle lurette qu’on ne s’était plus vus… -si je ne m’abuse, non j’abuse en fait.- Et j’ai donc accepté l’invitation… Et c’est aujourd’hui qu’on se voit… Je n’étais pas du tout serein à l’idée de le voir dans un bar/club ou un truc dans ce genre. Je n’étais jamais allé dans ce bar/club, en vérité, je ne vais jamais dans ce genre d’endroit sans qu’on m’y invite. Je ne voulais pas me faire attaquer par un gars sauvage qui voudrait subitement mon numéro ou alors me faire la bise alors qu’il venait à peine de faire ma connaissance. Je trouvais que les autres personnes étaient assez toxiques, en dehors de mon cercle d’amis… qui se trouvait être petit… je l’avoue, je ne fais pas d’efforts… Mais ce n’est pas de ma faute, si j’ai peur de… ces gens .... Si ? Ah, autant pour moi alors. Cependant, j’étais en route pour rejoindre Samran; j’avais faits des efforts sur ma tenue spécialement pour lui ! Alors il aura intérêt à remarquer ma tenue, sinon je le frappe. Aucun répit, ouais !

Devant l'enseigne du bar, j'essayais de regarder s'il y avait du monde et... il y avait grand monde ! Oh, génial... Mais bon, je n'allais pas planter sur place Sammy, ce n'était pas poli de ma part et jamais je ne pourrais lui mentir de toute manière, j'étais bien trop franc pour raconter un bobard. Je pouvais bien lui dire d'aller à un autre endroit mais, il avait l'air d'avoir choisi cet endroit pour une raison quelconque. J'inspirais longuement avant de tout relâcher, j'étais déjà stressé avant de rentrer; mon visage sera joli tient; un air de chat terrifié mélangé à une tortue, what a beautiful man I am. Je poussais la porte, avant d’essayer de me faire petit malgré ma taille en plus des chaussures que j’avais mises. Et j’avais entendu mon prénom, mais j’avais dû rêver, non ? Ahh, ce devait être la musique... ? Une musique qui portait mon nom, n’était-ce pas formidable ? Mon pauvre coeur de petit garçon terrifié par la foule ratait un battement lorsqu’un Samran sauvage sautait sur moi, mes jambes avaient presque lâché par la peur; oui, si je ne m’étais pas repris en pensant que c’était encore un inconnu, j’aurai été un cadavre par terre. Je me retournais alors pour regarder mon meilleur ami, qui semblait péter la forme malgré l’heure; je lui lançais un petit sourire avant de lui répondre.

Hey broooo ! » lançais-je d’un ton plutôt rassuré.

J’étais finalement -presque- rassuré d’être avec mon bro, j’aurai été un petit chiot perdu dans une foule sinon… Je ne savais pas trop me débrouiller en public, seul; ce devait être le fait que j’étais introverti, probablement. Je lâchais alors un soupir, gardant mon sourire rassuré. Finalement, c’était plutôt agréable… Enfin, ce n’était que le début; je ne savais pas ce qu’il allait se passer ensuite de toute manière, mais bon, c’était Samran, je n’allais pas lui en vouloir hein ?

Eeeh, je sais pas quelle heure il est mais, c’est certainement tard... » répondis-je, en lâchant un nouveau soupir.

Samran attrapa ma main pour me traîner jusqu’au bar, je le suivais donc sans piper mots; je m’asseyais tranquillement en répondant vouloir un simple soda pour commencer, je m’étais dit que j’allais boire de l’alcool plus tard; un soda me semblait approprié pour le moment. Alors que j’avais à peine bu une gorgée, mon ami partait déjà. Je le regardais s’éloigner de moi, sans pourtant comprendre; je fronçais alors les sourcils en me demandant si je ne devais pas le suivre, ou alors rester à ma place. Je restais quelques petites minutes bloqué comme un poteau pour finalement voir le petit Samsam réapparaître et se diriger vers le DJ. Je devais conclure qu’il m’avait abandonné pour aller danser, c’est ça ? Et, je ne m’étais pas trompé; le petit thaïlandais était parti danser. Il me pointait du doigt, et je haussais les sourcils puis pouffais de rire nerveusement. En entendant la musique, je lâchais un petit sourire en coin avant d’admirer le jeune danseur bouger ainsi, j’étais assez stupéfait par la façon dont il dansait… Je l’avais toujours admiré sur ce côté et pourtant, je ne le lui disais pas assez souvent.

Je posais alors ma tête dans la peau de ma main, continuant d’admirer mon meilleur ami qui se trouvait sur la scène. Lorsque la musique se stoppait, je tapais dans mes mains comme pour le féliciter. Je lâchais un nouveau sourire en le voyant revenir vers moi, je le perdais cependant lorsqu’il prononçait ces mots. Je le jugeais du regard, fronçant des sourcils. Sérieusement ? Me demander si je l’aime ? Non mais quel culot, celui-là je vous jure ! Je m’étais légèrement recroquevillé en sentant le bras de Samran se poser autour de mes épaules; je n’aimais pas les contacts… Je n’étais pas non plus tactile, malgré que je le sois parfois avec lui.

Aiish, arrête de me demander ça ! »  Répondis-je, en essayant de retirer son bras d’autour mes épaules. « Non, je t’aime toujours pas... » Ajoutais-je.

Je savais qu’il me taquinait, alors répondre ainsi était tout à fait normal. Il le savait que je ne l’aimais pas en amour, et il savait pertinemment que je ne pourrais jamais l’aimer ainsi. De toute façon, je ne me voyais pas avec lui, ce serait beaucoup trop… bizarre ! Et puis, je ne pouvais plus aimer, jamais je ne pourrais retomber amoureux, c’était bien trop dur.

Cependant, j’ai admiré ta danse… C’était cool ! » Commentais-je, en souriant légèrement.  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin accro aux ananas

avatar
I am
Messages : 72
Followers : 316
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 22
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Cheongdam (층담)
Emploi/études : Étudiant à la K.Arts, modèle, barman et danseur


MessageSujet: Re: Dynamics || PV Ki-Ha   Mer 12 Sep - 8:52



Dynamics

 
Ft. Choi Ki-Ha  ϟ  Aperçu de sa tenue

Samran avait invité son meilleur ami à le rejoindre sur son lieu de travail. Certes, ce n'était pas son horaire habituel, mais il avait accepté de donner un coup de mains. Terminant tôt, il avait pensé qu'il serait amusant de se détendre un peu avec son petit Kiki chéri. Il ne pouvait pas vraiment proposé à Sinra de venir les rejoindre, ils n'étaient plus sensés être en couple... Puis, ça lui ferait du bien de passer un moment seul avec son futur mari à lui. Ça allégerait un peu sa conscience – ou pas. Après tout, Ki-Ha n'est pas le roi des regards de travers et pleins de jugements pour rien... Sauf que bon, le jeune thaïlandais a appris à l'aimer comme ça. C'est... la voix un peu paranoïaque de sa conscience pour tout ce qui touche les relations avec les autres hommes. Ça ne sonne pas très attachant comme ça, mais... ça se glisse sournoisement jusqu'au cœur et quand on s'en rend compte, il est déjà trop tard ! Le voyant dans la foule, Sammy avait quitté son bar pour aller le rejoindre. Enfin, il lui avait littéralement sauté dessus ! Il s'était retenu pour ne pas rire en le sentant ainsi se raidir dans ses bras, le pauvre petit chaton, toujours aussi nerveux ! Pourtant, ce n'était que Samran, donc, personne qui n'allait lui faire du mal. Chose que le coréen sembla comprendre en le voyant avec son énorme sourire lumineux.

-« Hey broooo ! »

-« Brooooo ! J'avais si hâte de voir ta tête de petit animal paniqué ! » admit-il en venant doucement lui tapoter la joue.

Il rit un peu, signifiant qu'il le taquinait affectueusement, puis lui demanda s'il était bien minuit. Après tout, il avait quitté son poste sans même vérifier l'heure!

-« Eeeh, je sais pas quelle heure il est mais, c’est certainement tard... »

-« Tard ? Ça ne me dit pas si je me suis sauvé alors que je n'avais pas officiellement terminé de travailler ! » répondit-il en riant encore, se disant que ce n'était pas très grave.

Samran n'en était pas à une minute près, puis, c'était bon ! Son téléphone indiquait qu'il était minuit depuis quelques minutes déjà. Il retournait au bar, en tirant son ami avec lui. Le barman qu'il était désapprouva le choix de son ami. Non, mais ? Un soda ? Il pensait qu'il était midi ? Il avait douze heures de retard, le petit ! Il le laissa toutefois faire, l'abandonnant en se disant qu'il lui ferait bien goûter autres choses de meilleur, après la petite surprise ! S'étant arrangé avec son collègue le DJ, ce dernier mit la chanson qu'il lui avait demandé et le danseur était monté sur la petite scène où il avait visiblement dédié la danse à son meilleur ami. Il s'amusait beaucoup, profitant de ce cadre plus léger pour danser sans stress, simplement par passion... et pour taquiner son Kiki, jouant sur le fait que la chanson répétait Kiki, do you love me? Ça ne paraissait sûrement rien, mais ça lui avait terriblement fait du bien que de danser comme ça pour son ami. Ça avait été léger et drôle, ça avait eu des effets relaxants sur le thaïlandais qui se stressait comme il respirait. Sammy était rapidement revenu auprès de son ami, toujours aussi collant et tactile. C'était plus fort que lui, ne s'étant jamais totalement remis de quelques traumatismes causés par la perte subite de son premier monde.

-« Aiish, arrête de me demander ça ! »

Le thaïlandais fit une moue de petit chien battu au coeur brisé, retirant lentement son bras de ses épaules. Il taquinait surtout son ami, sachant que ce dernier n'aimait pas être touché et n'était certainement pas aussi démonstratif que lui. Kiki avait ses propres traumatismes, après tout.

-« Non, je t’aime toujours pas... »

-« Ton passe-temps est clairement de me briser le cœur... » marmonna-t-il, avant de prendre une autre gorgée en lançant un regard désapprobateur à son meilleur ami.

Samran hocha la tête et soupira, avant de lui tirer la langue, faisant mine de bouder.

-« Cependant, j’ai admiré ta danse… C’était cool ! »

Il lui lança un regard de travers, pinçant les lèvres, puisqu'il se faisait déjà amadouer par son minet effarouché. Le danseur soupira, puis retrouva son grand sourire.

-« Tu ne peux pas me dire ça après m'avoir dit que tu ne m'aimais pas ! Tu me brises le cœur, puis tu me fais plaisir ! Comment je suis sensé me sentir ? » demanda-t-il en riant, découragé par combien il était faible avec son meilleur ami.

Samran prit une autre gorgée, dansant discrètement sur place, laissant son corps naturellement suivre le rythme de la musique.

-« Moi, je le dis haut et fort ! Je t'aime beaucoup, Choi Ki-Ha ! » dit-il, sans aucune gêne, en le regardant avec un grand sourire. « Enfin... je t'aime beaucoup comme... mon élu du vomis ! Pas... romantiquement... Ew... jamais... » prit-il la peine de souligner, grimaçant d'horreur face à l'idée impossible d'être amoureux de lui. « J'ai vraiment besoin de le spécifier ? Tu le sais depuis le temps, non ? Notre mariage sera... par dépit... pour me sauver de la solitude... pas par amour ! » marmonna-t-il en plissant les yeux, se disant que depuis toutes ces années... Kiki devait bien le savoir.

Samran était du genre à ''facilement'' dire « Je t'aime ». Sauf que pour lui... ça n'avait pas nécessairement la nuance amoureuse, loin de là. Pour le danseur, ça pouvait être simplement affectueux ou tendre ou amical. Il lui arrivait de le dire à certaines chansons qui lui arrachaient des frissons, au soleil après de longues journées grises et froides, etc !


_________________
† Oh, yeah, under the kitchen lights
You still look like dynamite
And I wanna end up on you
Oh, don't need no place to go
Just put on the radio
You know what I wanna do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t160-piyada-samran-if-you-


avatar
I am
Messages : 102
Followers : 314
Date d'inscription : 06/08/2018
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Hongdae (홍대)
Emploi/études : Serveur dans un café, Photoshoppeur sur Twitter


MessageSujet: Re: Dynamics || PV Ki-Ha   Mar 2 Oct - 0:58



Dynamics

 
Ft. Piyada Samran  ϟ  Aperçu de sa tenue

Ce n'était pas la première fois que Samran m'invitait dans des bars, au contraire, ça faisait plusieurs fois et pourtant je ne m'y suis jamais habitué. Il faut croire que la foule n'est pas ma tasse de thé, mais je suis gentil et j'essaye de faire des efforts. Alors, j'avais accepté l'invitation du thaïlandais, je n'allais pas lui dire non, alors que je n'avais rien à faire; en plus de ça, je m'ennuyais. Peut-être que ça allait me changer les idées, malgré le stress qui ronge mon esprit à chaque fois que je vois de la foule. J'avais vérifié à travers la fenêtre du bar s'il y avait du monde et, mon coeur avait raté un battement en voyant toute cette foule. Un rassemblement d'humains, horreur ! Avant de rentrer dans le 0 Mile, j'inspirais longuement avant de tout relâcher et de me jeter dans la gueule du loup. J'entrais, regardant un peu dans tous les sens comme un chat apeuré, tout allait bien. Jusqu'à ce qu'un sauvage ne me saute dessus sans que ne m'y attende. J'avais vu ma vie défiler devant mes yeux, mon coeur essayait de retrouver des battements réguliers malgré la peur, mon cerveau criait alerte rouge. Puis, je me rendais compte que ce n'était que Samran, soulagement. Je peux enfin arrêter de paniquer. Je me retournais pour le regarder, en lâchant finalement un léger sourire. Enfin, ce n'était jusqu'à ce qu'il me traite d'animal paniqué et qu'il me tapote la joue. Je le jugeais clairement du regard, sans aucune once de taquinement. Je lui répondais cependant au propos de l'heure, disant que je ne savais pas quelle heure il était; dans d'autres mots, j'avais la flemme de regarder sur mon téléphone, oui.

Samran me tira jusqu'au bar, j'essayais de me faire petit malgré tout. Je n'aimais pas être le centre de l'attention, ça me rendait malade que des personnes puissent trouver quelque chose d'intéressant sur moi; si on enlève Samran du lot, évidemment. Arrivé au bar, je commande immédiatement un soda. Bah quoi ? Je voulais commencer par boire quelque chose non alcoolisé, je verrais par la suite. Tandis que je remerciais le barman, le Thaïlandais m'abandonna. Je fronçais des sourcils en le voyant s'éloigner, je me rendais compte peu après qu'il m'avait abandonné pour aller danser. Sur une musique qui m'était clairement destinée. Et malgré que j'étais admiratif envers mon ami, je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir honte. Comme dit plus tôt, je n'aime pas être le centre d'attention et clairement, certaines personnes m'avaient remarqué puisque le danseur m'avait pointé du doigt. Je voulais leur dire de regarder ailleurs, mais soyons aimable hein. Je cachais la moitié de mon visage, en continuant pourtant à regarder Sammy. Lorsque la musique s'arrêtait, je tapais brièvement dans mes mains avant d'essayer de me refaire petit. Je buvais une gorgée de mon soda avant de me crisper en sentant le bras de Samran entourer mes épaules. Il me posait une question, qui avait eu pour don de me faire grincer des dents… Je répondais simplement que je ne l'aimais pas, c'était hors de question que je puisse être amoureux de lui, ew.

Et tu t’es toujours pas habitué avec moi ? » Répondis-je, en lui lâchant un sourire taquin.

Il me tira alors la langue, puis je pouffais de rire. C’était drôle, oui. Je n’y pouvais rien si son air boudeur n’était pas crédible ! Alors pour me faire excuser, en quelque sorte, je le complimentais sur sa danse, affirmant que c’était cool. Il me lançait un regard de travers, et je m’arrêtais de boire pour le regarder. J’avais dit quelque chose de travers ?

Comment t’es censé te sentir…? Euh… Flatté ? » Lançais-je, en souriant cette fois-ci nerveusement, avant de prendre une gorgée de mon soda.

Tandis que je continuais de boire, j’avais failli m’étouffer à l’entente des paroles du thaïlandais. J’avais cru mourir sur place. Il n'est pas possible celui-là ! Je toussotais essayant de ne pas mourir, j’écoutais à la fois mon ami… Il aurait pu le dire d’une autre façon, nom d’un caprisun ! Heureusement pour moi, il n’était pas réellement amoureux de moi, il s’était juste, mal exprimé sur le coup. Je hochais la tête rapidement, approuvant totalement ses paroles. J’étais son élu du vomi, point barre !

Non, non tu n’as pas besoin de le spécifier vraiment... C’est vraiment hors de question qu’on soit… amoureux, ah, beurk horreur. » Commentais-je, avant de reprendre mon verre pour noyer mon dégoût dans une gorgée de soda. « Nan mais, le mariage n'aura jamais lieu ! »

Malgré que je le sache depuis des années, cette idée de mariage par dépit de solitude m'horrifie. A vrai dire, même si c’était de la taquinerie… Ça m’horrifiait tellement. Je ne pouvais pas réellement en rire, j’étais drôlement gêné lorsqu’il parlait de ce… mariage. C’était mon bro, mais… Jamais je le vois en mon mari de solitude ! Puis il devra passer sur le corps de mes chiens pour qu’il puisse réussir à me marier avec lui ! Je me marierai avec mes chiens avant, comme ça il ne pourra pas.

Sinon, ça va au club de danse ? » Changement de sujet, effectué.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dynamics || PV Ki-Ha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dynamics || PV Ki-Ha
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma gts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtually Important Person :: Las Séoul :: Cheongdam (층담) :: 0 mile-
Sauter vers: