Virtually Important Person

Tout le monde rêve d'être une idole virtuelle, de nos jours~ Serez-vous la prochaine!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abstract || PV Sinra

Aller en bas 
AuteurMessage

Admin accro aux ananas

avatar
I am
Messages : 72
Followers : 316
Date d'inscription : 05/08/2018
Age : 22
Quartier où se trouve ma boîte en carton : Cheongdam (층담)
Emploi/études : Étudiant à la K.Arts, modèle, barman et danseur


MessageSujet: Abstract || PV Sinra   Jeu 13 Sep - 8:45



Abstract

 
Ft. Suk Sinra  ϟ Aperçu de sa tenue

Enfin samedi. Journée plus ''tranquille'' pour l'étudiant à l'horaire si chargé en semaine à cause de ses études, ses deux boulots et sa troupe de danse. Il avait pu faire la grasse matinée. Et c'était encore heureux, puisqu'il n'aurait pas survécu autrement. Samran avait accepté de donné un coup de mains, au 0 mile, la veille et était donc aller travailler jusqu'à minuit, même s'il ne travaillait d'ordinaire pas les vendredis. Son meilleur ami était venu le rejoindre, à la fin de son quart et le thaïlandais avait passé la soirée avec lui. Enfin, plutôt la nuit, puisqu'ils s'étaient rejoints à une heure assez tardive. Ils s'étaient bien amusés, Sammy n'avait cessé de le taquiner, ne se souciant pas de la présence de Dong-Yul au bar. Le danseur avait, encore une fois, refusé que son voisin ne le raccompagne jusqu'à chez lui, rien à faire qu'ils faisaient le même chemin, puisqu'ils habitaient en face. C'était gentil de se proposer, surtout que le thaïlandais avait enfilé les verres, mais... non, non, il passait un bon moment avec Ki-Ha et il était capable de rentrer chez lui sans encombres. Samran avait retrouvé son lit douillet et ses oreillers bien confortables. Enfin, douillet et confortables pour un lit et des oreillers bons marchés. La tête lui tournait doucement, grisé par l'alcool et il avait sombré en moins de deux, s'imaginant être un grand pirate en eaux tumultueuses. C'était d'ailleurs avec le mal de mer qu'il s'était réveillé, le matin venu, et était couru aux toilettes pour… jeter par-dessus bord l'alcool en trop.

Des cachets pour le crâne, un bon litre d'eau calé et un petit déjeuner mangé en grommelant, Sammy avait enfilé des vêtements plus amples, plus confortables et avait poussé le mobilier du salon pour pratiquer sa nouvelle chorégraphie. Il n'était pas dans le meilleur des états, mais, peu importe, il ne pouvait pas se laisser aller. S'il voulait devenir un grand danseur, il devait s'entraîner chaque fois qu'il en avait l'occasion. La fatigue le tiraillait encore, mais l'étudiant ne voulait pas retourner au lit. L'alcool, cette traîtresse, avait déjà fermé ses yeux pendant quelques heures et il était plus que reconnaissant de se réveiller rapidement, cette fois ! Il avait toujours cette peur tiraillante de ne se réveiller que des années plus tard encore ou... jamais. Samran craignait aussi ce qu'on lui apprendrait, à ce dit réveil. C'est pourquoi il préférait continuer à danser, encore et encore. La musique lui vrillait les tympans, sa peau bouillait, ses muscles brûlaient. Il continuait inlassablement, ne voulant pas seulement connaître parfaitement sa danse, mais pouvoir l'interpréter et lui donner vie comme il se doit. Le danseur voulait que ses techniques difficiles aient l'air pourtant simples à exécuter. Samsam finit par faire une pause, allant ouvrir les fenêtres pour aérer un peu. Voyant l'heure, il se dit qu'il devrait se nourrir à nouveau... mais aussi que Sinra allait bientôt arriver. Il alla avertir Li Ming qu'il allait occuper la salle de bains et qu'il ferait ensuite à manger, donc, si elle en voulait aussi, il allait en faire plus.

Évidemment, même sous la douche, il mettait de la musique et continuait à danser. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, ses muscles s'étaient un peu détendu grâce aux bienfaits de l'eau brûlante. La tête lui élançait moins, il ferma le robinet, se brossa les dents et se sécha sommairement avant d'aller à sa chambre, caché dans sa serviette. Il prit soin de bien choisir ses vêtements, bon il ne s'habillait pas avec ses plus beaux vêtements, il n'avait pas une classe à pousser mamie dans les orties... mais il paraissait bien. Samran voulait bien paraître pour celui qu'il aimait et... qui allait le rendre fou, éventuellement.... Il préféra chasser ce genre de pensées, laissant l'air chaud du sèche-cheveux les guider au loin. Un peu de parfum, puis direction la cuisine. L'étudiant prépara une salade thaïlandaise aux crevettes, un curry jaune au poulet et du riz gluant à la crème de coco et mangue en guise de dessert. Ça sentait bon la nostalgie dans l'appartement. Tout était prêt, un peu avant l'heure que Sinra n'arrive tel que convenu. Samsam alla en porter de généreuses portions à Li Ming, qui travaillait dans sa chambre. Il revint à la cuisine, dressant tant bien que mal les assiettes. Le thaïlandais cuisinait très bien, mais pour ce qui est faire une jolie présentation... ce n'était pas toujours ça.

Heureusement que le coréen connaissait le thaïlandais depuis plusieurs mois... Il devait savoir, depuis le temps, que Samran cuisinait comme un chef mais... dressait les assiettes... très maladroitement. Entendant la sonnette, il en échappa ses ustensiles. Un juron dans sa langue maternelle lui échappa, il les ramassa et les lança dans le lavabo avant d'aller ouvrir à son invité secret. Un sourire ravi brillant sur son visage, Sam le salua et le tira joyeusement à l'intérieur. Dès que la porte fut fermée, il se jeta sur lui pour le serrer dans ses bras. Il ne pouvait plus être aussi pot de colle en public, donc, il en profitait lorsqu'ils étaient en privé.

-« T'as faim ? » demanda-t-il, s'écartant à peine. « Ça a été ta journée ? » ajouta-t-il, glissant ses doigts dans ses cheveux, au niveau de sa nuque.

Il avait toujours ses bras autour de son cou, son visage encore près du sien, le regardant avec tendresse.

-« Ça ressemble à... la troisième guerre mondiale... mais, ça goûte vraiment bon ! Tes chefs cuisiniers privés seraient jaloux ! » admit-il en riant, ayant un peu honte du visuel de ses plats.

Dire qu'il regardait pleins de vidéos sur YouTube pour savoir comment cuisiner en plus... les recettes et les saveurs lui rentraient dans la tête, mais pas le reste. Sam lui vola un rapide baiser, puis s'écarta tranquillement pour enfin le laisser retirer ses chaussures.

-« Li Ming est dans sa chambre, on est tranquilles, mais faisons attention à ne pas la déranger quand-même~ Donc, je te propose qu'on s'installe... dans le salon ou dans ma chambre ? » dit-il en se dirigeant tranquillement vers la cuisine, puisque les assiettes s'y trouvaient.


_________________
† Oh, yeah, under the kitchen lights
You still look like dynamite
And I wanna end up on you
Oh, don't need no place to go
Just put on the radio
You know what I wanna do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://touch-my-cookie.forumactif.com/t160-piyada-samran-if-you-


avatar
I am
Messages : 18
Followers : 143
Date d'inscription : 06/09/2018


MessageSujet: Re: Abstract || PV Sinra   Mar 2 Oct - 2:03



Abstract

 
Ft. Piyada Samran  ϟ Aperçu de sa tenue

Le réveil avait fini par retentir dans la chambre des jumeaux Suk, assez tôt pour un samedi matin. Sinra avait rapidement éteint celui-ci, venant enfouir son visage dans son coussin, venant fuir les premiers rayons de soleil qui pénétraient dans la pièce. Il n'avait pas la motivation pour se lever directement, alors qu'il entendait déjà son frère quitter le lit de l'autre côté, dans un bâillement sonore. En réalité, il avait chacun leur chambre, mais il n'était pas rare qu'au final, l'un dorme dans la piaule de l'autre. Parfois, parce qu'il en avait envie, d'autres fois parce qu'ils parlaient et que l'un avait la flemme de changer de pièce seulement pour dormir à minuit. Parfois, c'était parce qu'il rentrait de soirée, donc il s'installait dans la chambre la plus proche en ayant l'irrésistible envie de dormir. Cette fois, c'était parce qu'ils s'étaient endormis devant un film. Alors, bien, vite, il entend la porte s'ouvrir, comprenant rapidement que Baek était parti rejoindre sa propre chambre. Sinra finit par se redresser à son tour, s'étirant en essayant de s'habituer à la luminosité peu à peu, s'habillant dès qu'il trouve quelques choses pour la journée.

L'étudiant finit par descendre, rejoignant son jumeau déjà en train de s'empiffrer dans la cuisine, préparant à son tour sa tasse de céréale, venant s'installer en face de son miroir pourtant si différent. Il mange, non sans discuter joyeusement avec le plus dissipé, ne manquant pas de se chamailler gentiment comme tout bonne fratrie, bien que les railleries assez bruyante leur vaut le regard noir de leur sœur aînée qui débarque dans la cuisine, visiblement réveillé par leur manque de discrétion. Sin s'excuse, culpabilisant un peu d'avoir oublié qu'elle dormait encore. Après tout, il ne risquait pas de réveiller son père déjà partie travaillée depuis une bonne heure. La suite du déjeuner se passe dans la joie et la bonne humeur, après tout, leur sœur ne peut pas leur en vouloir bien longtemps quand ils font leur tête de chien battu. Enfin, surtout Baek, plus charmeur que le timide Sinra. Bien que ça finit en bataille pour savoir qui fait la vaisselle, n'étant pas férue de cette activité tout les trois. Mais c'est le pauvre Sinra qui s'y colle, Baek ayant fui la pièce à la première occasion et sa sœur avait utilisé la technique de son frère en le soudoyant. Bande de traître. Il se vengera.

Il se retrouve bien vite seul chez lui -si on oublie les quelques personnes qui compose le personnelle de son père- vu que sa sœur travaille, et son frère à prévus de sortir avec des potes à lui. Il s'était donc préparé, lui aussi devait sortir un peu plus tard, bien qu'il en ait informé personne. C'était un rendez-vous secret. Coiffé et habillé, le jeune homme avait terminé ses devoirs pas la suite, avant de regarder sa montre et de juger que c'était l'heure de quitté la demeure familial, prenant quelques affaires pour filer dans les rues de Las Séoul. Bien, vite, il se faufile dans un bus, payant sa place avant d'aller se poser tout au fond, à côté de la fenêtre. Il appréciait regarder le paysage pendant le trajet. Il vient mettre ses écouteurs aux oreilles avant d'allumer la musique, patientant pendant le trajet.

Le voilà bientôt chez son faux ex-copain. Histoire compliquée d'un père qui se mêle de tout, et des responsabilité d'être né avec une cuillère en argent, alors que le garçon est déjà amoureux. Une fille même pas à son goût. Elle n'était pas méchante, elle n'avait rien fait en soit, mais voilà, ils étaient incompatibles, fiancé pour de l'argent. Il soupire, chassant ses pensées déviantes, ne voulant pas se prendre la tête aujourd'hui, montant à l'appartement de Samran pour toquer à la porte. Il ne patienta que quelques minutes – ou seconde ? Sin n'a pas vraiment la notion du temps…- avant que la porte ne s'ouvre pour laissait apparaître son petit ami qui le fait bien vite rentrer. Ils s'étaient bien vite retrouvé dans les bras l'un de l'autre par l’initiative de Sam, d'un naturel plus tactile que le jeune Youtubeur qui était plus réserver de ce côté-là, mais ce ne l'empêchait pas d'apprécier le moment et de lui rendre son étreinte, en le saluant à son tour.

« - Mon estomac répond toujours présent quand il s'agit de manger. »

L'étudiant tire malicieusement la langue, pour rire évidemment, souriant, content d'être là. Après tout, il était heureux que Sam reste avec lui malgré les circonstances bien que ça cause quelques disputes dans leur couple.

« - Oui, bien que j'ai surtout bossé mes cours, et toi ? »

Sin rougit légèrement quand les doigts fins du garçon vient chatouiller la base de ses cheveux, lui tenant la taille du Thaïlandais en souriant. Il rit à la remarque du garçon, se rappelant des têtes des plats présenté, mais il sait très bien que ça à toujours bon goût, alors il ne s'en fait pas.

« - On s'en fiche du visuel, une fois dans mon ventre ça revient au même. »

Il sourit encore quand son vis-à-vis vient chercher un rapide baiser, bien qu'il bouderait bien de le voir s'éloigner après, mais il ne dit rien. C'est vrai qu'ils n'allaient pas rester sur le pas de la porte, alors, il retire ses chaussures avant de les ranger en suivant son interlocuteur dans la cuisine d'où s'échappait une agréable odeur.

« - On a cas aller dans ta chambre ? »

Il attrape alors son assiette et des baguettes, puis se tourne vers son hôte, attendant qu'il prenne la sienne pour se diriger vers la chambre de Sammy, dont il connaît l'emplacement par cœur depuis le temps, allant s'installer rapidement.

« - Bonne appétit ~ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Abstract || PV Sinra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtually Important Person :: Las Séoul :: Cheongdam (층담) :: Espace résidentiel-
Sauter vers: